David Alward dit OUI à l’avenir des aliments et aux emplois locaux

WOODSTOCK – Le premier ministre David Alward s’est engagé, aujourd’hui, de poursuivre la lancée de sont gouvernement pour appuyer les initiatives « achetons localement » afin de créer des emplois dans le secteur néo-brunswickois de l’alimentation.

M. Alward affirme que l’équipe progressiste-conservatrice maintiendra son appui inconditionnel aux hommes et aux femmes qui travaillent avec acharnement pour cultiver, élever, capturer et récolter les produits alimentaires locaux du Nouveau-Brunswick.

« Nous disons OUI à un appui aux produits alimentaires locaux et nous disons OUI aux emplois locaux, à des communautés plus en santé et à notre capacité de nous nourrir nous-mêmes », a dit M. Alward.

« En fait, le secteur des produits alimentaires du Nouveau-Brunswick compte près de 20 000 emplois à temps plein et injecte plus de 2,5 milliards $ dans l’économie provinciale. »

Alward a dit qu’il va renforcer les politiques « achetons localement » que son gouvernement a établit au sein de ministères afin d’inclure le pouvoir d’achat considérable des sociétés de la couronne.

M. Alward s’est aussi engagé à travailler avec les fermiers et leur industrie pour mettre au point une nouvelle stratégie d’action pour l’agriculture qui permettra de prendre avantage de nouvelles possibilités qui se présentent dans cette industrie qui change rapidement.

En plus de mettre de l’avant une politique plus moderne pour l’utilisation des terres, M. Alward souligne que la stratégie vise aussi à attirer et à encourager de nouveaux fermiers en réduisant la bureaucratie dans toute l’industrie.

« Les fermiers du Nouveau-Brunswick sont au cour des efforts de création d’emplois dans nos communautés rurales, de même que dans les communautés dans lesquelles leurs produits sont transformés, empaquetés et expédiés vers les marchés », a ajouté M. Alward.« Notre Stratégie d’action pour l’agriculture dégagera la voie pour que les fermiers puissent mieux consacrer leur temps précieux à développer de nouveaux produits et de nouveaux marchés, ici, chez-nous, et à travers le monde. »

Les ressources naturelles du Nouveau-Brunswick, y compris le gaz de schiste, sont des éléments clés du plan de l’équipe progressiste-conservatrice pour la création d’emplois dans nos communautés.

M. Alward veut aussi que l’appui aux producteurs locaux que son gouvernement a encouragé au cours des quatre dernières années conserve une base solide.

Tel que promis durant la campagne électorale de 2010, le gouvernement Alward a mis en place un système d’étiquetage pour identifier les produits alimentaires locaux afin d’aider les citoyens et les citoyennes à identifier plus facilement les produits locaux.

Grâce au leadership du gouvernement Alward sur les achats de produits locaux, tous les ministères gouvernementaux doivent maintenant considérer de faire l’acquisition de produits alimentaires locaux lorsqu’ils achètent des choses pour des activités gouvernementales, des réunions ou des congrès.

Grâce à un partenariat avec les club 4-H du Nouveau-Brunswick, une association communautaire « Achetons localement » a fait une tournée des marchés des fermiers, des foires agricoles et des festivals du Nouveau-Brunswick durant les deux dernières saisons estivales pour faire la promotion des produits de la mer, des fruits et des légumes, de même que des produits de valeur ajoutée comme le sirop d’érable et les confitures.

« La tournée « Achetons localement » avec les clubs 4-H du Nouveau-Brunswick a mis l’accent sur l’importance d’un secteur alimentaire local durable pour notre génération et pour les générations futures », a dit M. Alward.

« Quand le monde a faim pour du homard, du saumon, des bleuets, des patates frites, du sirop d’érable ou tout autre produits de qualité supérieure, il se tourne vers le Nouveau-Brunswick, et voilà pourquoi le temps est venu d’aider plus de Néo-Brunswickois à découvrir les produits alimentaires provenant de nos fermes et de nos mers.» 

 

-30-